Triptyque

ame

Tu me l'assurais tout le temps
Souvent tu me rassurais
"La vie peut être belle
Certains sont bons
Et ces ames charitables
Elles existent"
Et ton sourire
En guise de serment
Tu occultais
Et leur haine, et leur violence
Ta sure fragilité
En rempart de ma sensibilité.
Mes infantiles peurs
Te faisaient tant rire.
Parfois, je n'en avais plus
Du tout
Tu me protegeais

Solitude

Jusqu'au jour ou je t'ais sentis
Pleurer sur moi
En pur impuissance
Je ne possedais pas tes mots
Rien dit d'autre que ce que mes bras ont pu.
Rien à faire d'autre qu'attendre tes cheveux, caresser.
Jusqu'au jour ou je t'ais sentis
Mourir sur moi
Absence totale de vocabulaire
Le silence jusqu'au bout des doigts
Toi, le souffle court
Moi, l'esprit maladroit
Et ton regard qui s'en est aller
"Dix fois ma naïveté" trop loin, comme tu disais
Dix fois, au moins

Tristesse

Et mes yeux ont parlés
De ces mots salés et humides
De ces tristes dérives alors
Je continue à vivre
Sous toi
Morte
Moins sure et si fragile
Jusqu'à ce jour, ou je t'ais sentis
Sur moi
Maintenant
Tout le temps j'ais peur.
La ou tu es
Protège moi

           Peur

ame corps esprit
Cold Ep From TheLAB Vol. Alpha HWD Other Rapstract Words war III

Tout est © TheLAB, et si on veut emprunter on demande poliment au monsieur.