Sans titre

esprit

Il pleut
Et c’est la fenêtre
Derrière laquelle je me cache
Qui m’empêche de mourir
Comme ce jour
Cette image qui me torture
Tu ne m’aurais pas vu ainsi
Jamais
Ton poignet n’aurait pris telle courbure
Mais c’est sûrement parce que
Tu flottais dans le canal
Pâle et tranquille
Trop
Et nul ne comprends mes regards
Depuis
C’est la fenêtre qui m’attire
Auprès de laquelle je me tiens
Dévotement
Les phalanges blanchies aux rideaux
A te contempler
Traverser mes visions
Je porte
Le vide de ton âme
Le cri et tes pleurs
Tu as souffert
Et moi j’endure
Les restes de ton existence
Les épaules alourdies
De ce qu’ils ont laissé de toi
Mais je ne pleure plus
J’ai tout donné
Si le fleuve t’a emporté si loin
C’est moi qui l’ai alimenté
Et je ne parle plus
Et je n’est plus
Ce départ a creusé un hiver
La ou tu étais moi
Les yeux ouverts je dors
Le cœur à ras les paupières
N’espérant que ton passage
Pour me désenvelopper
Il pleut
Et malgré tout
Il fait vide et froid
Et moi je n’ai pas la force de rester là
Ni de partir
Je veux pouvoir te sentir
Si heureuse
Même si loin s’il le faut
Et c’est l’enfant égaré qui reste
Désemparé
C’est celui qui ne sait plus quoi faire
C’est l’éternel autre
Dont "ils" plaignent la noirceur des jours
C’était toi la lumière
Je n’étais qu’une ombre
Et maintenant qu’il fait sombre
Je m ‘affadis dans la pénombre
Ce nous que toi et moi ne serons plus
J’ai des avalanches
De manque
De suffocation
Des crispations
J’ai cru
Des fois, milliers
Te serrer de mes mains
A te griffer de craintes
Et te reperdre à chaque fois
Me lasse au plus haut point
Plus rien ne sort
Et rien ne se voit
Ne reste qu’un monstre maladroit
Tout ce que j’ai perdu
Nage après toi
Mais je ne me tuerais pas
Oui
C’est la lâcheté qui me fait rester là.

ame corps esprit
Cold Ep From TheLAB Vol. Alpha HWD Other Rapstract Words war III

Tout est © TheLAB, et si on veut emprunter on demande poliment au monsieur.